Études sur le temps humain

L’auteur de cette tétralogie est le critique littéraire belge, Georges Poulet (Chênée, 1902 – Bruxelles, 1991). Dans cette œuvre magistrale, Poulet rejette l’approche formaliste de la critique textuelle et suggère d’étudier en premier lieu la conscience de l’auteur, notamment à travers sa perception de la durée.

Le premier volume de ses Études sur le temps humain parut en 1949, en France, et reçut le prix Sainte-Beuve en 1950. Le deuxième volume, La Distance intérieure, obtint le Grand Prix de la Critique littéraire et le prix Durchon-Louvet de l’Académie française. Les deux autres volumes furent publiés en 1964 et 1968. Dans cette tétralogie, Poulet étudie l’expérience de la temporalité chez des auteurs comme Molière, Proust, Flaubert, Montaigne, René Char ou Baudelaire pour y chercher l’expression de ce qu’il appelle le cogito, ou la conscience, de chaque écrivain.


Pages connexes :