Les concours français

On doit ici séparer les filières MP, PC, PSI, plus voisines, des filières PT ou BCPST-VÉTO, plus spécifiques.


1. MP, PC et PSI

Les filières MP, PC et PSI possèdent globalement 5 groupes d’épreuves ou banques de notes.

  • Le concours X/ENS : Polytechnique + Écoles normales supérieures Paris, Lyon, Cachan. À ce concours se rattache l’ESPCI (École supérieure de physique et chimie industrielles) en filière PC.
  • Le concours commun Mines-Ponts : Mines Paris Tech, Ponts Paris Tech, Télécom Paris Tech, ENSTA Paris Tech, ISAE (ex-Supaéro), ENSAE Paris Tech (pour MP uniquement), Mines de Nancy, Mines de St-Étienne, Télécom Bretagne
    À ce concours se rattachent les écoles TPE/EIVP, les petites Mines (Albi, Alès, Douai, Nantes) et les Télécom INT.
  • Le concours commun Centrale-Supélec : Centrale Paris, Supélec, Centrale Lyon, Centrale Lille, Centrale Nantes, Centrale Marseille, Supoptique, ENSEA, ENSIIE, École Navale.
  • Les concours communs polytechniques ou CCP : ils regroupent un grand nombre d’écoles nationales supérieures d’ingénieurs. On distingue les CCP physique accessibles aux trois filières (les plus célèbres : l’ENAC, l’ENSICA, Grenoble INP-ENSIMAG et PHELMA) et les CCP chimie (les plus célèbres : Chimie Paris Tech, ENSIC ou Chimie Nancy) réservés à la filière PC.
  • Les concours e3a : ils regroupent également de nombreuses écoles d’ingénieurs, dont l’ENSAM (Arts et métiers), l’ESTP (Travaux publics), les écoles des groupes Polytech, Fesic, Epita et d’autres encore.


2. PT

La filière PT voit ses divers concours regroupés en une seule banque de notes : la banque PT. Le candidat choisit les concours auxquels il veut s’inscrire et ne passe que les épreuves utiles à ces concours. On retrouve : X, ENS Cachan, Mines-Ponts, Centrale-Supélec, CCP, ENSAM (les Arts et Métiers correspondent au principal débouché en termes de places).


3. BCPST-VÉTO

La filière BCPST-VÉTO possède trois groupes d’épreuves.

  • La banque Agro-Véto : on y retrouve l’INA (Institut national agronomique Paris Grignon), les ENSA (Écoles nationales supérieures d’agronomie), les ENV (Écoles nationales vétérinaires : Alfort, Lyon, Toulouse, Nantes), certaines écoles PC recrutant sur le programme Bio, et les écoles Archimède Bio.
  • La banque ENS : aux 68 places des trois ENS (Paris, Lyon, Cachan) viennent s’ajouter 4 places offertes par Ponts Paris Tech.
  • La banque G2E : elle correspond désormais aux sciences de la Terre (géologie, eau, environnement). On y trouve des écoles célèbres comme l’ENGEES Strasbourg, l’ENSG Nancy (Géologie Nancy), et les diverses écoles Polytech.


4. CONCOURS ORGANISÉS AU MAROC

Les élèves de 2ème année des CPGE marocaines ont la possibilité de se présenter aux concours d’accès aux grandes écoles françaises. Selon les accords bilatéraux entre la France et le Maroc, les épreuves écrites des concours ci-dessous sont organisées au Maroc. Il s’agit du :

  • Concours d’accès aux Écoles Normales Supérieures (ENS) ;
  • Concours d’accès à l’École Polytechnique (X) ;
  • Concours d’accès à Centrale-Supélec (CSE), voie internationale ;
  • Concours commun Mines Ponts (MP) ;
  • Concours Communs Polytechniques (CCP) ;
  • Concours Agro-Véto (AV) ;
  • Concours Ecricome-BCE (E-BCE).

Les épreuves écrites des concours français se sont déroulées en 2014 sur les cinq sites suivants :

  • Lycée Descartes à Rabat ;
  • Lycée Lyautey à Casablanca ;
  • Lycée Paul Valéry à Méknès ;
  • Lycée Victor Hugo à Marrakech ;
  • École Française des Affaires à Casablanca.

Le nombre total de dossiers de candidature est fixé par la capacité des centres d’examen. La répartition des dossiers sur les différents établissements se fait selon les 2 critères suivants : l’effectif des élèves en 2ème année de CPGE de l’établissement et les résultats (admissibilité, admission et intégration) obtenus à la session précédente de ces concours. Dans chaque établissement, le conseil de classe du premier trimestre de 2ème année des CPGE arrête la liste des élèves proposés pour se présenter à ces concours.

Les épreuves orales des concours se passent en France. Les candidats admissibles devront donc demander un visa et avoir un passeport valable.

Le tableau ci-dessous donne le récapitulatif des résultats pour la session 2014 des concours français organisés au Maroc.

ENS X CSE MP CCP AV E-BCE
Inscrits Public 75 108 330 471 623 6 39
Privé 12 11 76 91 137 0 24
Total 87 119 406 562 760 6 63
Admissibles Public 15 15 105 140 536 0 29
Privé 1 0 12 11 103 0 18
Total 16 15 117 151 639 0 47
Admis Public 0 11 84 125 338 0 22
Privé 0 0 10 9 54 0 16
Total 0 11 94 134 392 0 38

Taux de réussite aux concours français organisés au Maroc (2010-2014)

Taux_concours-francais

Sites d’inscription aux concours français

Sites pour les visas

Lire aussi