Chargeur Manuel des Bobines et Chariot Retourneur

CNC Sciences Industrielles pour l’Ingénieur MP 2015


I — Mise en situation

Une société de production de bobines de feuilles métalliques dispose de deux ateliers :

  • le premier est destiné au laminage des feuilles métalliques et à la constitution des bobines ;
  • le second atelier comporte un four pour le traitement thermique des bobines.

Un chariot retourneur, représenté sur la figure 1, permet de déplacer les bobines métalliques entre les deux ateliers tout en les retournant de 90° afin de pouvoir les placer dans le four vertical.

Le transfert des bobines depuis le magasin de stockage jusqu’au four se déroule en quatre phases (Figure 3) :

Phase 1 : Chargement d’une bobine horizontalement sur le chariot retourneur : Pour des bobines en aluminium dont la masse ne dépasse pas 300 kg, cette opération est réalisée par un chargeur manuel (Figure 2). Toutefois, pour des bobines plus pesantes, un autre chargeur motorisé, non étudié, est préconisé.
Phase 2 : Déplacement en translation du chariot retourneur sur deux rails de guidage et, simultanément, retournement de la bobine ;
Phase 3 : Déchargement de la bobine en position verticale vers le four ;
Phase 4 : Retour à la position de départ du chariot , avec remise en position du châssis basculant.

Nous nous intéresserons dans une première partie à l’étude du chargeur manuel des bobines et dans la seconde au chariot retourneur.


II — Chargeur manuel de bobine

III — Chariot retourneur de bobine


Sujet | Corrigé 1